IdéeSport

Communiqué de presse

11/04/2019

Portrait – Ismail, un seniorcoach qui rêve de devenir athlète professionnel

La Fondation IdéeSport emploie des milliers de coaches chaque année. De par leur fabuleux engagement, ils donnent vie aux projets et permettent aux jeunes et aux enfants de s’amuser chaque semaine dans les salles de sport.
Rencontre avec Ismail Abdirisak, seniorcoach au sein du MidnightSports Fribourg depuis 3 ans et passionné d’athlétisme.

Des yeux pétillants et une profonde sérénité, deux aspects qui se remarquent de suite quand Ismail Abdirisak entre dans la pièce. Les salles de sport, il connaît par coeur et s’y sent vraiment à l’aise. Ce soir, il est là pour travailler au sein de l’équipe de coaches du MidnightSports Fribourg, un projet gratuit qui permet aux adolescent-e-s de profiter des infrastructures pour se défouler et passer du temps avec leurs amis le samedi soir. Âgé de 20 ans, cela fait maintenant 3 ans qu’Ismail est employé en tant que seniorcoach par la Fondation IdéeSport. Un jeune homme investi et espiègle, passionné d’athlétisme.

Comment as-tu entendu parler du MidnightSports Fribourg ?
C’est grâce à des amis qui m’ont dit qu’il y avait une soirée spéciale en ville, la fameuse fluo party que le MidnightSports Fribourg organise chaque année. J’ai adoré ! La cheffe de projet est venue discuter avec moi ce soir-là, elle recherchait des jeunes prêts à s’engager en tant que coach. Quelques semaines plus tard, j’ai été pris à l’essai, puis engagé directement en tant que seniorcoach vu que j’étais majeur. Je me rappelle avoir été surpris quand elle m’a donné de l’argent à la fin de la soirée, je ne savais même pas que c’était payé !

Pourquoi est-ce que tu travailles pour ce projet ? Qu’est-ce qui te plait ?
Parce que j’aime dépenser mon énergie avec les jeunes. Avant d’ailleurs, j’entrainais des juniors de 4 à 9 ans au FC Fribourg. Cela me plait de travailler avec les jeunes, de m’amuser avec eux. Je suis fier de dire que je travaille ici comme coach, j’en parle très souvent autour de moi. Et puis je peux le mettre dans mon CV aussi, c’est un certificat de travail qui m’est très utile dans mon dossier de candidature. C’est bénéfique pour ma carrière, j’aimerais bien être entraineur une fois que ma carrière sportive sera terminée.

Tes yeux brillent dès qu’on te parle d’athlétisme ! Le sport occupe une grande place dans ta vie ?
Le sport, c’est le seul endroit où je suis autant motivé. J’ai fait un préapprentissage de mécanicien sur cycles. C’était bien, mais continuer signifiait ne pas pouvoir suivre les entraînements. J’ai choisi de privilégier l’athlétisme, en faire carrière c’est vraiment mon rêve ! Ma discipline, c’est la course à pied, surtout les courses de demi-fond (entre 800 et 3000 mètres). Avant, je m’entrainais principalement seul, mais je n’étais pas satisfait de mon évolution. Depuis, j’ai pu intégrer le club TSV Düdingen. Mon entraineur me suit partout, il m’encourage à développer pleinement tout mon potentiel. J’ai fait de très gros progrès grâce à lui. Comme je suis né à Mogadiscio en Somalie et que je ne vis pas ici depuis assez longtemps, je n’ai pas la nationalité suisse. Je ne peux donc pas concourir pour des médailles au niveau national. Je dois faire mes preuves au niveau européen voire mondial. J’obtiendrais peut-être le soutien de Swiss Athletics de cette manière.
J’ai une idée qui me suit d’ailleurs. Si je perce et que je réalise mon rêve, j’aimerais trouver des partenaires pour le MidnightSports, pour faire connaître le projet encore plus, pour être vu par tout le monde. Ce projet MidnightSports, c’est quelque chose qui va rester avec moi.

Un évènement ou un souvenir particulier qui te rend heureux de faire partie de l’équipe d’IdéeSport ?
J’ai eu l’occasion de participer à certaines courses populaires sous les couleurs d’IdéeSport (Marchethon, Christmas Midnight Run, etc.). J’étais fier de porter mon t-shirt de coach quand je suis monté sur le podium !

La Fondation IdéeSport en quelques mots
La Fondation IdéeSport s’engage pour la promotion de l’enfance et de la jeunesse. Elle utilise le sport comme moyen de prévention contre les dépendances, pour la promotion de la santé et l’intégration sociale. Avec ses programmes MidnightSports, OpenSunday et MiniMove, IdéeSport ouvre des espaces pour le sport et le mouvement dans toute la Suisse depuis près de 20 ans et permet ainsi aux enfants et aux jeunes de se rencontrer régulièrement au delà des frontières culturelles et sociales.

Le Midnight Sport et Culture Fribourg en quelques mots
Le projet « Midnight Sport et Culture Fribourg » a été mis sur pied grâce à la Ville de Fribourg afin de proposer un espace pour le sport, les loisirs et pour la socialisation des jeunes les samedis soir. La Fondation IdéeSport, mandatée pour implanter ce projet avec l’aide d’un groupe de planification local, a célébré sa première soirée en septembre 2010. Le succès est toujours au rendez-vous, saison après saison.
Le Midnight Sport et Culture Fribourg s’adresse aux jeunes de la 1ère du CO jusqu’à 17 ans et se déroule tous les samedis soir de 19h30 à 22h30 dans les salles de sport de la Vignettaz, de septembre à mai. L’entrée est gratuite et sans inscription au préalable.
Des projet MidnightSports similaires existent également à Kerzers, Courtepin, Attalens et au Gibloux.

Personne de contact:
Tess Rosset
Responsable communication Suisse romande
024 425 80 40
tess.rosset@ideesport.ch

À votre disposition

Images

Copyright: Fondation IdéeSport

Communiqué de presse

Download

Souhaitez-vous recevoir ce communiqué de presse en format PDF ?

IdéeSport

Médias

Lisez les dernières nouvelles sur nos programmes MiniMove, OpenSunday, MidnightSports et EverFresh et découvrez les points forts de nos projets.

Retour haut de page