IdéeSport Actualités

Concept de protection sanitaire dans les projets de la Fondation IdéeSport

08/09/2020

Le semi-confinement du printemps 2020 nous a montré à quel point le mouvement et les rencontres avec les autres sont importants. La Fondation IdéeSport a donc développé un concept de protection sanitaire adapté, afin d’assurer la réalisation de projets dans les salles de sport ouvertes, malgré l’incertitude quant au développement de la pandémie de Covid-19.

Alors que les premières salles de sport IdéeSport rouvriront en septembre, les 165 projets prévus dans toute la Suisse seront lancés d’ici la fin du mois d’octobre. Entre le semi-confinement du début d’année et le nombre continu de nouveaux cas, de nombreuses questions se posent quant au fonctionnement de l’offre d’IdéeSport. Afin de répondre à ces questions et d’offrir un environnement sûr pour les enfants et les jeunes, la Fondation a élaboré un concept de protection basé sur les conditions cadres pertinentes, issues des domaines du sport et du travail avec les jeunes. Le concept de protection national d’IdéeSport peut être adapté pour chaque canton ou commune, afin de tenir compte de toutes les règlementations en vigueur.

Limitation du nombre de participant·e·s et collecte des coordonnées personnelles
Dans les salles de sport ouvertes, les règles fédérales d’hygiène s’appliquent. Du désinfectant pour les mains doit être à disposition,  les chef·fe·s de projet et les coaches portent des masques et les jeux sont choisis afin de respecter au mieux les règles de distance sociales, particulièrement entre les adultes et entre adultes et enfants. IdéeSport adapte légèrement le concept d’événement à « bas seuil », afin de renforcer la protection de chacun·e. Selon les réglementations cantonales, le nombre maximum de participant·e·s est ainsi limité et ces dernier·ère·s doivent laisser leurs coordonnées à des fins de traçabilité.

Évaluation continue de la situation
Au sein de la Fondation, un groupe de travail interne suit en permanence l’évolution des réglementations nationales et cantonales et prépare divers scénarios pour introduire des mesures de protection supplémentaires dans les salles de sport. Diviser les participant·e·s en deux groupes afin de minimiser encore le nombre de contacts fait par exemple partie des possibilités étudiées. Cette mesure et d’autres encore doivent toutes avoir comme objectif une protection maximale des participant·e·s et des employé·e·s, tout en garantissant un espace pour le mouvement et les rencontres.

IdéeSport

Actualités

Voir toutes les actualités.

Retour haut de page