IdéeSport Actualités

La transformation agile d’IdéeSport

04/06/2021

La Fondation IdéeSport a opté pour une nouvelle structure organisationnelle agile en 2019, et l’a mise en œuvre étape par étape. Depuis décembre 2020, la Fondation travaille sans hiérarchie, les tâches de direction ont été réparties, les collaborateurs et collaboratrices sont organisé·e·s en cercles et ont beaucoup plus de pouvoir de décision qu’auparavant.

Pourquoi agile ?

Le monde actuel évolue rapidement et est de plus en plus complexe. Les collaborateurs et collaboratrices souhaitent travailler de façon flexible, concilier loisirs et vie professionnelle, et aspirent à se sentir utiles dans leurs tâches quotidiennes. Ils et elles sollicitent de nouvelles approches et de nouvelles formes de collaboration. De nombreuses organisations se préoccupent de savoir « ce qu’elles font » et « comment elles le font ». La question du « pourquoi faire » est donc toujours plus centrale. Cette question de l’intérêt, du « sens et de l’objectif », est au cœur de l’univers de la Fondation. Nous estimons que cela crée les conditions idéales pour des formes de travail agiles.

Comment pouvons-nous devenir agiles ?

En mai 2019, tous les collaborateurs et toutes les collaboratrices de la Fondation IdéeSport se sont prononcé·e·s en faveur d’une organisation agile et de la répartition des fonctions de direction. Depuis, le projet relatif à la transformation est planifié et mis en œuvre par neuf collaborateur·trice·s. L’ancienne direction jouait à cet égard un rôle uniquement consultatif et confiait la responsabilité à l’équipe du projet. D’après la démarche agile, cette équipe est organisée selon le cadre Scrum. Cela signifie que l’équipe de projet a un objectif clair, mais qu’elle est libre dans sa mise en œuvre. Dans le cadre de petites étapes suivies, des expériences sont acquises, des idées sont testées et l’organisation se développe de façon avantageuse et générale.

Comment IdéeSport fonctionne-t-elle de façon agile ?

La Fondation IdéeSport dispose d’une nouvelle structure organisationnelle — un modèle circulaire sans hiérarchie. Dans le modèle circulaire, les équipes individuelles fonctionnent en auto-organisation, prennent des décisions de façon autonome et assument ainsi plus de responsabilités. Elles sont directement créatrices de valeur pour le groupe cible et apportent ainsi une forte valeur ajoutée à l’organisation. Elles échangent directement avec le groupe cible et les mandant·e·s et agissent librement. La stratégie et la vision générales de la Fondation forment le cadre qui aide les équipes à orienter leurs prises de décisions. La suppression des directions régionales et de la direction, ainsi que le recrutement du nouveau directeur par les collaborateurs et les collaboratrices ont constitué d’autres jalons du processus de transformation.

La Fondation IdéeSport bénéficie déjà très concrètement des nouvelles structures ainsi que des nouveaux processus et modèles de pensée et d’action agiles. Ainsi, au début de l’été 2020, à la suite du confinement dû à la pandémie de Covid-19, IdéeSport a conçu en l’espace de quelques semaines un nouveau projet d’activités pour enfants. Les activités ont pu être lancées dès les vacances d’été dans toute la Suisse.
Les collaborateur·trice·s et s’emparent de la responsabilité qui leur est confiée avec compétence et ainsi, s’épanouissent. Un membre de l’équipe du projet relatif à l’agilité décrit cela en ces termes : « Le meilleur projet naît lorsque l’équipe peut se rassembler de façon souple autour de forces, d’expériences et de ressources, quand les idées sont entendues de toutes et tous et quand les circuits de décision sont courts. Au moyen des nouveaux modèles de pensée, l’objectif fixé est rapidement atteint et toutes et tous se donnent pleinement, car c’est aussi « leur » projet ». La Task Force – Coronavirus et le groupe de travail chargé de la thématique de la protection de l’enfance travaillent avec les méthodes agiles.

« Le développement agile de l’organisation selon une direction collégiale propose des approches formidables pour une nouvelle collaboration, qui place les personnes en son centre. Il est parfaitement adapté au monde des organisations à but non lucratif où, là aussi, le sens et l’objectif sont au cœur des préoccupations. »

Marcel Reinhard, développeur d’organisations agiles et coach innovation chez agil&mehr

IdéeSport

Actualités

Voir toutes les actualités.

Retour haut de page