IdéeSport Actualités

« Si je ne le fais pas maintenant, quand le ferais-je ? »

19.10.2021

Pendant le confinement, beaucoup d’enfants et de jeunes ont vu leurs possibilités de faire du sport se réduire drastiquement. C’était notamment le cas des enfants de Markus Harder, logisticien à Illnau-Effretikon (ZH). Il a alors décidé de prendre les choses en main et s’est engagé pour faire naître un projet d’OpenSunday dans sa commune, avec succès. Il nous raconte ici son expérience et donne ses conseils aux fonctionnaires qui voudraient tenter l’aventure.

Grâce à votre engagement, il y a un OpenSunday à Illnau-Effretikon dès cette saison. Comment cela s’est-il fait ?

Tout a commencé pendant le premier confinement : mes enfants étaient tout le temps à la maison et jouaient partout – y compris dans la cage d’escalier, ce qui n’a pas tellement plu aux voisin·e·s. Je me suis donc lancé dans le projet de monter un OpenSunday dans ma commune. J’ai pensé : « si je ne le fais pas maintenant, quand le ferais-je ? ». En plus, ce projet me trottait de toute façon déjà dans la tête depuis un moment. 

Quel rôle avez-vous joué dans la création de l’OpenSunday ?

J’ai surtout participé à l’initiation du projet. D’une part, j’ai pris contact avec la personne responsable à la commune, Sabrina Di Bella. Elle s’est ensuite occupée de tout. D’autre part, j’ai partagé mon idée sur le Forum 21, une plateforme sur laquelle les habitant·e·s d’Illnau-Effretikon peuvent soumettre leurs idées et proposition pour la commune.

Connaissiez-vous déjà la Fondation IdéeSport ? Si oui, comment ?

Je ne connaissais la Fondation IdéeSport que par son site web ; j’avais surtout entendu parler de l’OpenSunday. J’ai d’abord eu contact avec Anes Gracic, un chef de projet à la Fondation. Il m’a dit qu’une demande avait déjà été soumise à la commune d’Illnau-Effretikon, mais qu’elle avait été refusée pour différentes raisons. Apparemment, cette fois était la bonne, et je m’en réjouis beaucoup.

Quelle lacune dans l’encouragement de l’enfance et de la jeunesse l’OpenSunday comble-t-il dans votre commune ?

À mon avis, l’OpenSunday comble plusieurs lacunes dans ma commune. D’abord, il offre la possibilité aux enfants de faire du sport pendant les mois d’hiver. Ensuite, la participation est gratuite et accessible à tous les enfants ; le projet aide donc avant tout les familles les moins aisées.

Qui d’autre a participé à faire naître ce projet ? Comment s’est passée la collaboration avec IdéeSport ?

Beaucoup de différentes personnes ont été impliquées. Bien sûr, c’est surtout la responsable de la commune qui a assumé un rôle décisif. Elle s’est beaucoup engagée pour le projet aux côtés de Julia Zuber et Dana Bachofner de la Fondation IdéeSport.

Quels défis avez-vous rencontrés ?

Nous avons surtout fait face à des défis d’ordre financier. À part cela, il n’y a eu presque aucun obstacle. Pourtant, pour être honnête, je ne croyais pas au début que le projet se réaliserait vraiment. Je n’en suis que plus heureux que tout se soit finalement déroulé sans encombre.

Quel est votre souhait pour la première saison du projet ?

Je souhaite que tous et toutes les participant·e·s s’amusent et que les juniorcoaches et seniorcoaches fassent de riches expériences qui les fassent progresser. Je souhaite aux enfants de passer un dimanche après-midi varié et intéressant, et j’espère qu’ils et elles profiteront de cette offre d’activité physique. Enfin, j’espère que les après-midis se dérouleront sans problèmes et sans accidents.

Quel conseil donneriez-vous à d’autres fonctionnaires qui aimeraient voir un tel projet naître dans leur commune ?

Je leur conseille de se rassembler et de monter ensemble un projet. Il faut oser aborder la personne responsable et s’engager activement pour le projet. On fait le premier pas, et le premier obstacle est déjà franchi. La joie qu’on a au final vaut tous les efforts fournis.

Markus Harder

Portrait

Âge : 49 ans

Habite à : Illnau-Effretikon (ZH)

Métier : Logisticien

Sport préféré : natation

Autres loisirs : randonnée, moto et vélo, lecture

Relation avec IdéeSport : via ce projet

IdéeSport

Actualités

Voir toutes les actualités.

Retour haut de page