IdéeSport Actualités

« Nous investissons dans la société sur le long terme »

03/02/2021

Julius Giger est conseiller communal à Reinach (Argovie) et s’engage fortement pour les enfants et les jeunes dans le cadre de sa fonction. Il apprécie l’approche participative et inclusive du Midnight Games et est impressionné par le haut niveau d’engagement des jeunes. Vous découvrirez dans l’interview comment la pandémie de coronavirus influence le travail auprès des jeunes dans sa commune.

En tant que conseiller communal à Reinach (Argovie) depuis deux ans et demi, vous êtes la personne de contact pour le Midnight Games. Quels moments vous restent particulièrement en mémoire ? 
Je me souviens de la première fois où je suis allé à un événement Midnight : j’ai été impressionné par le succès de l’offre et par la coordination entre les équipes dans les salles. Je garde aussi en mémoire la venue de l’équipe EverFresh (ndlr : modèle de prévention d’IdéeSport), car il ne s’agit pas seulement de jouer et s’amuser, mais aussi de faire de la prévention contre les dépendances.
La visite de la marathonienne Karin Thürig pour les 20 ans d’IdéeSport en 2019 reste également un moment inoubliable. Je retiens aussi l’échange avec IdéeSport : j’apprécie beaucoup les contacts étroits avec ma personne de contact, la coordinatrice de projet Laura Rickenbacher.


En temps normal, 70 à 80 jeunes participent en moyenne aux événements Midnight à Reinach. Quelles autres offres votre commune propose-t-elle aux jeunes ?

Pour ce même groupe cible, nous proposons en été, pendant deux mois, un parc d’attraction gratuit, avec des espaces pour la grimpe et le skateboard. Nous avons aussi une maison des jeunes, appelée Onderwerch. Les jeunes y trouvent un espace pour danser et des installations techniques, entre autres. Il est plutôt fréquenté par les jeunes de plus 16 ans. Différentes associations œuvrent également auprès des jeunes afin de créer un équilibre avec l’école et la formation. Le Midnight Games est cependant la seule offre proposée à ce groupe d’âge les samedis soir, offrant ainsi un peu de temps libre aux parents également.

Dans quels domaines observez-vous la plus-value de MidnightSports dans votre commune ?
Pour moi, c’est l’approche d’intégration qui est particulièrement intéressante. Dans notre commune résident un grand nombre de personnes venant d’autres pays. Certes, les jeunes se connaissent déjà à travers l’école, mais grâce à Midnight Games, les liens sont renforcés. Avec l’approche participative, les jeunes prennent conscience de leur propre potentiel et cela renforce leur confiance en euxelles. Je suis convaincu que cela aura un effet durable dans la société.
Bien sûr, il y a aussi un effet positif sur le court terme : il est toujours mieux de voir les jeunes passer leur temps dans une salle de sport que dans la rue.

La saison actuelle ainsi que la précédente sont particulières à cause de la Covid-19. Dix événements ont été annulés en 2020. Actuellement, le projet n’est accessible qu’aux jeunes de moins de 16 ans. Comment votre commune gère-t-elle la situation ?
Pour les jeunes de plus de 16 ans, il n’y a pas d’autre proposition, nos mains sont malheureusement liées. Le fait d’avoir pu relancer récemment Midnight Games pour les moins de 16 ans est très réjouissant, mais cela ne couvre pas tout. J’espère que les activités des associations pourront reprendre fin février et que nous pourrons souffler.

Le Midnight on Ice est un événement spécial, proposé cette année pour la deuxième fois à Reinach. Grâce au plan de protection, il pourra avoir lieu malgré la pandémie. Que pensez-vous de ce genre d’événement ?
Les événements dans la patinoire sont très bien accueillis par les jeunes : lors du premier événement, entre 50 et 60 jeunes étaient présent·e·s. Les personnes à l’extérieur étaient impressionnées. D’où la conclusion suivante, qui est importante : les jeunes aiment se voir confier des responsabilités et les utilisent à bon escient. Le Midgnight on Ice est une publicité pour la patinoire ainsi qu’une distraction pour les jeunes et il utilise les infrastructures existantes. Un succès sur toute la ligne.

Si les mesures pour lutter contre la pandémie devaient être prolongées, que souhaiteriez-vous pour la prochaine saison, concernant le travail avec les enfants et les jeunes dans votre commune ?
J’aimerais voir un retour à la normale. Si la prochaine saison devait commencer dans des conditions similaires, je souhaite que nous puissions offrir des solutions alternatives élaborées à temps. Mais nous prenons la situation comme elle vient. Chaque éventuel assouplissement des mesures doit tout de même être utilisé.

Quels conseils donneriez-vous aux communes où MidnightSports n’est pas encore établi ?
Je n’ai qu’un conseil : essayez le projet, cela vaut la peine. Associez-vous à IdéeSport et mettez un projet sur pied. Cela demande un peu de courage, mais il faut s’investir si l’on veut changer les choses. IdéeSport propose aussi des programmes pour d’autres groupes d’âge. Plus d’une commune y trouverait une nouvelle manière attrayante de promouvoir les enfants et les jeunes.

Julius Giger

Âge : 56 ans 

Domicile : Reinach (Argovie)

Hobbys : jouer au jass, faire du ski, cueillir des champignons, mon E-Bike depuis 2018

Métier : pilote de locomotive au service du trafic voyageurs des CFF à Lucerne

Les plus grands défis amenés par le coronavirus : avec les nombreuses rencontres et contacts induits par mon travail, je dois être très attentif à ne pas faire entrer de contagion ou de maladie à la maison ou dans la commune. La mise en application des règles d’hygiène, qui changent régulièrement, et des prescriptions a été difficile et a demandé un temps d’adaptation. Jusqu’à présent, nous n’avions jamais connu de telles restrictions dans tous les domaines.

Lieux et moments de bonheur pendant cette période : la nature. Entre le lac de Hallwil, le Homberg, le Sonnenberg et le Stierenberg, nous avons de magnifiques havres de paix proches de chez nous, qui m’apportent beaucoup de bonheur. Il y a aussi tous les moments du quotidien que l’on vit en famille de manière plus consciente et plus intense.

IdéeSport

Actualités

Voir toutes les actualités.

Retour haut de page